Virtual Prisoner [RPG]
Bonjour, le forum est en construction. Vous pouvez vous inscrire mais deviendrez un beta-testeur avant son lancement officiel ; ) et vous aurez la lourde tâche de tester le jeu et de faire des rapports sur les erreurs / ennuis / autres. <br>
Vous pouvez également vous inscrire en tant que joueur et participer dans le flood en attendant que le forum soit totalement terminé.


Prisonnier d'un monde virtuel ...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  DEVENIR MEMBRE ? PAR ICI ♥  ConnexionConnexion  
Le forum est en construction.
Bienvenue sur le forum Virtual Prisoner
N'oubliez pas de commencer par créer une fiche VIP
Chaque personnage a un avatar dans le jeu.
[Forum RPG] Prisonnier d'un monde virtuel, survivez ou mourrez ...
Bienvenue à Taïga !
Bienvenue à Fée Verte
Première apparition de TitDag
Nouveau personnage de Taïga :
Nouveau personnage de La Feuille : Dino Rossi
Nouveau personnage de GirafeRouge :

Partagez | 
 

 Bloc 2 : Arrivage de Taï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

En savoir plus
avatar
MessageSujet: Bloc 2 : Arrivage de Taï   Mer 19 Aoû 2015 - 18:22

« Eh. Debout ! »

« Debout ! »

Une nouvelle. Le second arrivage depuis le reboot33.

Elle est jolie.
Son avatar est jolie ;
Je ne sais pas si le joueur ou la joueuse l’est également.
Je présume que oui.
Même la plus laide créature peut être jolie.
Il suffit que les yeux qui la regardent la voient ainsi.

Je dois être configurée pour trouver tous les avatars jolis.
Sans doute pour m’obliger à les soigner.
On a bien plus envie de sauver un chaton meurtrie qu’une araignée.
C’est humain, je présume.
Je ne suis pas humaine.
Je dois être configurée pour l’être.

« Debout ! »

Je répète la même phrase. En boucle.
Là encore, je dois être configurée pour.

Elle a terminé le niveau didacticiel.
C’est bon signe.
Souvent, les nouvelles recrues perdent définitivement avant.
Et seule Lig se souvient d’eux.
Lig ? LittleGirl. J’ai trouvé ça plus humain de lui donner un nom.
Même si ça la fait rire.

Qu’un PNJ donne un nom à un autre PNJ.
Ironie du sort.

« Debout ! »

Je tourne vers l’ordinateur à écran tactile.
Un clavier est fourni également.

Un bloc, c’est assez stricte au départ.
Un lit d’hôpital.
Une armoire blanche vide.
Un coffre en métal gris et froid vide.
Et cet ordinateur de bord.

Plus tard, il changerait en fonction des choix du joueur.

« Ne sois pas timide et lève-toi ! »

Même si tu es nu.
Ils arrivent tous nus.

« Tu vas pouvoir choisir un vêtement de chaque pièce.
Le haut de la tête,
Les sous-vêtements,
Le cou,
Le haut du corps,
Le bas du corps,
Les pieds.
Par la suite, il te faudra gagner ou acheter tes vêtements, alors choisis bien tes premiers. »

Dans l’armoire, il y a aussi la robe bleue qu’elle portait au niveau didacticiel.
Les tâches de son sang, de sa mort, n’ont pas totalement disparu.
Elle a été raccommodée mais les traces sont restées.
Comme pour signifier « tu es morte, une fois, déjà. »
Elle peut évidemment garder cette robe.

Mais c’est déconseillé.

« Tu vas aussi pouvoir choisir un objet, un seul. Un sac, une arme, ou tout autre choix. »

Je n’aime pas expliquer.
C’est répétitif.

« Mais tu ne pourras plus changer. Tu peux aussi changer l’aspect de ta montre et l’endroit où tu veux la porter. C’est pareil, tu ne pourras plus changer sans payer. »

Je tapote sur l’ordinateur.

« Bien, tu peux commander tes choix maintenant. Je te laisse la place. Tes données sont bonnes, ton état de santé aussi. Tu vas pouvoir partir du bloc. Sache que tu pourras revenir ici dès que tu le veux. »

Et surtout dès que tu en as besoin.

« Pour que ton expérience, tes compétences achetées ou obtenues, et tes pouvoirs te soient donné. Pour récupérer un objet acheté ou régénérer des points de vie.

En cas de morts, tu reviendras également ici.

Tu peux aussi laisser cet endroit comme tu le désires et le personnalisé plus tard. Tu viendras me voir si ça t’intéresse.

Oh, dernier point, si tu es malade, je ne pourrais pas forcément te soigner et je te ferrais payer – sauf si tu es de la faction d’Utopia. Donc tâche de ne pas trainer dans les mauvaises zones et de bien te protéger. »

Je me suis éloignée, adossée au mur.

« Je m’appelle Jane Becket, et j’en ai fini avec toi. Tu peux désormais te rendre dans la ville d’Utopia – je te le conseiller, ou ailleurs. Si tu as des questions, tu me trouveras dans mon bureau. »

Fin, je quitte le bloc, sans attendre. J’espère qu’elle a bien écouté.
Il est vrai que souvent la douleur est tellement violente après la première mort qu’il faut plusieurs heures, voire plusieurs jours pour récupérer.

La mort, ce n’est pas très bon pour la santé.

 
#JaneBecket


 Bloc 2
 sexe : Femme
age physique : Femme
taille : 1m65
poids : 66kg
•••••••••••
type : mentaliste
race : Humaine
points de vie : Immortelle
karma :   60
addiction : Clopes BlueDrak (50%)
•••••••••••
faction : Utopia
niveau dans la faction : Inconnue
ancienne faction : Inconnue
•••••••••••
pouvoir : Inconnue
compétence : Maxi-Soigneuse
malédiction ou bénédiction : /
•••••••••••
joueurs rencontrés :
•••••••••••
points de ...
vie = 200
mental = 500
élément = 0
magie = 500
capacité = 100
chance = 100
survie = 100
•••••••••••
@PNJ @Lod @Taïga


 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virtualprisoner.forumrpg.org/f39-fiche-des-personnages-non-joueurs
Taïga

En savoir plus
avatar

Feuille de personnage
Actif:
MessageSujet: Re: Bloc 2 : Arrivage de Taï   Mer 19 Aoû 2015 - 19:58


Debout !
Debout !


"Dodo !" pesté-je mentalement en fronçant les sourcils les yeux toujours fermés, tout en me retournant pour être dos à cette voix insupportable.

...
Debout !


_ Ah ! Par tous les démons du Metal, j'ai entendu ! grommelé-je en remontant ma couverture contre mes lèvres.

Couverture ? Quelle couverture ? Juste un long frisson froid et désagréable que seule l'air est mon draps, c'est à dire : rien. C'est ce qui me tire vivement du sommeil, je fixe cette nouvelle présence qui s'affaire sur un ordinateur. Je me redresse mais mon corps est tout engourdie et une douleur au niveau de la poitrine me vrille l'estomac, je me cambre en hoquetant et serre les dents pour essayer de reprendre ma respiration. Je balaye du regard la pièce en même temps, un mélange entre une chambre d'hôpital psychiatrique et mon studio d'appartement d'une pièce quand j'étais étudiante. Super.
Les événements ne tardent pas à me revenir en mémoire, et c'est sans surprise que je réalise que j'ai dû "ressusciter" après m'être fait déchiqueté par Bernard. Oui, j'appelle ce dragon Bernard. Et si je me rappelle les dires de Miss Fifi Brindacier, je suis avec le Docteur Becket.

La voix de la femme me tire de mes pensées, je décide de l'appeler Martens, comme ceux de mes bonne vieilles Dr Martens. Je ne suis pas douée pour me rappeler des noms des gens, les surnoms marchent beaucoup mieux. Je regarde mon corps en arquant un sourcil, pour être à poil, je suis à poil. Mes tatouages sur mon omoplate et ma hanche jusqu'à l'entrecuisse se voient facilement. Je les trouvaient sensuels et intrigants, je hausse les épaules, je n'étais vraiment pas timide pour ma nudité.

_ Une tenue alors ?

Je me redresse tout en regardant ma montre de vie face à l'armoire, et l'ouvre pour voir ma robe tâchée de mon propre sang. elle ne paye pas de mine, mais je la trouvait trop classe comme ça, je la porterai sûrement quand j'irais rôder la nuit dans la forêt pour m'entraîner ou quand j'irais méditer près de la rivière. Bizarre ? Ce n'est pas important.
J'écoute patiemment Martens, jusqu'à ce qu'elle s'adosse contre le mur, là je la scrute. Elle ressemble à Fifi, pour ce qui est des yeux et des couleurs de cheveux en tous cas. Je lui fais un petit sourire en coin d'un air sardonique.

_ Enchanté Madame Martens, j'ai compris et vous avez le coucou de Fifi, qui m'a fait un jolie comité d'accueil avant l'arrivée impromptue de Bernard.

Elle quitte mon bloc sans un mot de plus, mais à peine a-t-elle refermée la porte que je m'effondre sur le sol en glissant le long de l'armoire. De violents maux m'assaillent dans la tête et chaque membre de mon corps, mon sang qui circule dans mes veines est comme une morsure glaciale sur tout mon système nerveux. Pendant quelques minutes, je halète, gémissante entre mes dents. C'est pas un plaisir de crever.
J'étais tellement exténuée une fois la crise passée, que je ne pouvais plus être en colère contre quoique ce soit, ni même à réfléchir comment invoquer mes pouvoirs.
Je me redresse lentement et m'assied difficilement sur mon ordinateur de bord.

_ Alors ...

C'est définitivement ma propre configuration, au moins j'avais une possibilité infinie de choix. En sous-vêtement, je décide de prendre un soutien-gorge et une petite culotte en dentelle d'un noir profond et d'un rouge sang, en satin. Le bas à une base noire, légèrement transparent et orné par un petit nœud rouge au sommet quand que des fils de même couleur jonchent les bords jusqu'à la zone la plus intime, comme une invitation incandescente. L'ensemble supérieur sur ma poitrine est de même fond de couleur avec deux bandes sur la partie au dessus de mes tétons des bretelles avant de se nouer en un somptueux nœud entre mes seins. L'intérieur des bonnet est du rouge sang en coton, puis s'échappe en fil de satin en ornement sur le côté extérieur. Pour le cou, je prends mon pendentif en métal noir où est gravé en or blanc mon nom avec le logo de Metallica juste en dessous, avec une lanière en cuir. Pour le haut de mon corps, je prends tout simplement un corset en cuir rouge sombre où deux sangles en noir sont bouclées sur ma hanche et ma taille sur mon côté droit, la pièce s'accompagne d'une veste en cuir noir. Le bas est un jean slim noir taille basse avec une ceinture en cuir marron avec une petite chaînette sur le côté droit, un beau tour de taille 36/38. Pour mes pieds, je prends une simple paire de chaussettes blanches avec mes Dr Martens avec la coque renforcée au niveau des orteils en taille 39. Je leur donne une apparence vintage où le cuir est légèrement usé. Pour l'objet, j'hésite entre un Katana Kusanagi ou bien un Browning Hi-Power 9 mm semi-automatique. Le choix m'est très difficile car ce son mes deux armes de prédilection, mais j'hésitais aussi avec une guitare. Je peux très bien essayer d'ouvrir une boutique de musique après tout, ça me semble intéressant. J'opte alors pour le Browning, le katana sera pour plus tard.
Le seul choix qui me reste est pour le haut de la tête, mais je ne savais que prendre, mais je me prenais sur un coup de tête, une sorte de couronne en or blanc, du même type qu'avec les Elfes Sylvains de la terre du Milieu dans le Seigneur des Anneaux. discret et beau, mes cheveux étaient aussi lisses que ces êtres de la forêt, l'ornement n’apparaissait ainsi que depuis mes tempes jusqu'à mon front, ou bien à certains endroits de mon crâne selon les mouvements de ma tête. Au milieu de mon front, je décide de faire apparaître le logo de mon groupe qui a une très forte signification symbolique pour moi. Pour représenter une flamme, les trois quart du contour en argent sont dessiné et à l'intérieur une pierre de cristal en forme de petite goutte. L'anneau quant à lui arbore des petits losanges comme s'il était tressé.

Peut-être un peu trop aux yeux de certains, mais ce n'était pas réelle, si c'est un jeux de rôle, autant m'y mettre à cœur joie. Non ? Je souris d'un air sardonique, cette est surtout pour me rappeler mon devoir, qui je suis en  plus de mon médiator mais aussi que tout ceci n'est qu'un jeu illusoire, je n'appartiens pas à ce monde. Pas mon cœur, ni mon âme, et je détruirai ce monde. Enfin, si c'est possible ou bien le commanditaire de tout ça. Telle est ma vision, et je ne changerai pas tant qu'on ne me prouve pas qu'une existence est possible ici. Que ce ne soit pas qu'un jeu.

J'expire bruyamment l'air de mes poumons en m'adossant à ma chaise, puis vêtue je me scrute en souriant. Pas mal. Il est temps de sortir visiter tout ça ?

#Taï


 Bloc 2
 sexe : femelle
âge physique : jeune adulte
taille : 1m60
poids : 56 kg
•••••••••••
type : élémentariste
race : humaine
points de vie : 3
karma : 55%
addiction : feu (33%)
•••••••••••
faction :
niveau dans la faction :
ancienne faction :
•••••••••••
pouvoir : berserk (10%)
compétence : élémentariste de feu n°2
malédiction ou bénédiction :
•••••••••••
pnj rencontrés : LittleGirl ; Jane Becket ;
joueurs rencontrés :
créatures rencontrées : LittleDragon ;
•••••••••••
points de ...
vie = 100
mental = 40
élément = 90
magie = 50
capacité = 15
chance = 15
survie = 60
•••••••••••


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virtualprisoner.forumrpg.org/t6-modele-de-fiche
 
Bloc 2 : Arrivage de Taï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP
» Un nouveau bloc à la Chambre Basse
» Après le Bloc Québécois, Autour du parti Québécois de sombrer?
» Nouveau bloc politique au Parlement : GCR- GROUPE DES CULOTTES ROSES
» Fuite Chemise/bloc moteur FL712

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Virtual Prisoner [RPG] :: Virtual World :: Utopia :: La base souterraine :: Les blocs-